Le Chant des abeilles

22,00 

Auteur : JACQUELINE FREEMAN
Édition : MAMA ÉDITIONS
Parution : Mai 2017
288 PAGES
14 x 22 cm, BR. COUSU,
ISBN 978-2-84594-183-0
Préface de Pierre Aucante

Description

Restaurer notre alliance avec l’abondance

Le livre le plus original et le plus pertinent pour sauver les abeilles ; il transforme de façon radicale notre vision du monde.

L’enjeu crucial                  Aujourd’hui, la sauvegarde des abeilles est un enjeu crucial. Sur tous les continents, l’humanité cherche des solutions pour faire face au problème de leur disparition massive. Car nous dépendons de leur action pollinisatrice pour féconder nos récoltes. À une époque où les abeilles sont décimées par les pesticides, fragilisées par les OGM et la monoculture, le dernier coup leur est porté par les méthodes actuelles de l’apiculture industrielle, qui n’a qu’un but, produire toujours davantage de miel, au mépris du bien-être et de la santé des abeilles. Les ruches sont déplacées, les reines sont fécondées artificiellement, on empêche les abeilles d’essaimer, on leur prend le miel dont elles dépendent pour se nourrir et on le remplace par du sucre. Aussi ne parviennent-elles plus à lutter contre les défis auxquels elles sont confrontées.

Jacqueline Freeman                    une apicultrice peu ordinaire, se fonde au contraire sur le savoir qui lui est transmis. Car elle parle (de la façon la plus littérale qui soit) avec les abeilles. Celles-ci répondent à ses questions et lui transmettent leur message de paix et d’amour. Les communications en provenance directe de la ruche, touchants de générosité et de grandeur d’âme, mettent en évidence des aspects du monde naturel qui nous échappent.

Les fondements d’une apiculture naturelle    De sa plume vivante et pittoresque, Jacqueline Freeman rapporte les nombreuses aventures, riches d’enseignements inestimables, qu’elle vit au contact de ses protégées. Les huit Chants qui le composent présentent les valeurs auxquelles les abeilles sont attachées : unité, sens de la communauté, communion dans la colonie et avec le monde, liberté des essaims, abondance et diversité des espèces naturelles. Les messages ainsi reçus fournissent les fondements d’une apiculture naturelle ; ils offrent aussi à chacun d’entre nous un enseignement spirituel inestimable.
Après avoir entendu la sagesse de ces créatures ailées, comment ne pas les aimer ?

L’AUTEURE
Jacqueline Freeman pratique l’agriculture biodynamique et la permaculture dans l’État de Washington (États-Unis). Pionnière de l’apiculture naturelle, elle transmet son savoir avec générosité dans des conférences et des rassemblements internationaux.

Vous aimerez peut-être aussi…